Chasse à l’indienne | Technique de chasse sous-marine | Le Petit Plongeur

Technique : La chasse à l’indienne


Technique : La chasse à l’indienne

Technique de chasse sous-marine : La chasse à l’indienne Technique de chasse sous-marine : la chasse à l'indienne

 Nommée également chasse à la volée, l’Indienne est une technique de chasse adoptée naturellement par le chasseur débutant. Cette variante de l’agachon se pratique en surface, au fond, en descendant ou à la remontée et consiste à se déplacer lentement dans l’eau en cherchant à tirer le poisson de volée ou instinctivement. Il faut donc chercher à surprendre le poisson et être prêt à tirer à tout instant.

Discrétion et réactivité sont les deux maîtres-mots de cette technique de chasse

+ DÉFINITION DE LA CHASSE À L’INDIENNE 

La chasse à l’indienne est une technique de chasse consistant à surprendre le poisson en nageant lentement près de la surface ou du fond. La chasse à la dérive est une variante à l’indienne, où le déplacement est réalisé en se laissant dériver dans une zone avec de forts courants. Le chasseur évolue à l’horizontale, se déplace lentement le long des laminaires, des rochers ou le long de tombants à l’affût d’un poisson à surprendre. C’est une technique instinctive, accessible à tous, cependant ceci ne veut pas dire qu’elle est aisée a maîtriser… Elle permet dans des spots précis de capturer des poissons en train de se reposer ou de se nourrir.

+ LES PRINCIPALES ESPÈCES « À L’INDIENNE »

Quelles sont les espèces de poissons que l’on peut chasser via cette technique ? Les vieilles, daurades, sars, rougets, poissons plats, seiches… Si la technique est bien maîtrisée, un bon nombre d’espèces de poissons peuvent se laisser surprendre.

+ VIDÉOS DE CHASSE À L’INDIENNE

+ LE CHOIX DU SITE / LIEU DE CHASSE

La chasse à la volée peut se pratiquer le long d’une faille, d’un tombant, à travers les laminaires ou dans les rochers. Elle est particulièrement efficace dans la « mousse », c’est-à-dire dans une mer agitée. Plusieurs options lors d’une chasse à l’indienne… À savoir :

  • L’indienne de surface consiste à surprendre le poisson dans très peu d’eau dans des zones très surchargés par les roches ou les algues. Le chasseur peut surprendre le poisson, car celui-ci ne peut le voir, à condition d’être discret…
  • L’indienne de fond consiste à se déplacer lentement au fond de l’eau tout en évitant les bruits parasites afin de surprendre des poissons endormis ou en train de se nourrir sans que ceux-ci s’échappent…
  • L’indienne en descendant consiste à observer chaque angle de roche et à fondre sur le poisson…
  • L’indienne à la remontée est beaucoup plus intéressante, car le poisson se méfie moins de ce qui vient du fond ! Il faut être prêt à tirer quand on remonte le long d’une paroi rocheuse…

+ L’APPROCHE

Comme dans toutes les techniques de chasse, le chasseur pratique le plongeon en canard afin de se lancer et de rejoindre le fond. Il faut ensuite observer les situations qui s’offrent à nous avant de commencer à se déplacer lentement au ras du sol en s’aidant de la main plutôt que des palmes. Si le chasseur effectue une indienne dans la mousse, il est recommandé d’amorcer le plongeon canard à une quinzaine de mètres plus au large, avancer, puis remonter lentement vers la mousse en épousant le relief. Le poisson se tient souvent là, pas loin de la surface.

+ LE TIR

Lors de votre progression dans l’eau, garder le regard et l’arbalète dans la même direction et restez concentré : votre but est de surprendre le poisson et d’être réactif concernant le tir ! La chasse à la volée demande beaucoup de réflexes.

Les clés à retenir :

  • Votre corps doit rester plaqué au plus près du relief.
  • Discrétion : Attention aux bruits parasites pouvant signaler votre présence

En savoir plus sur les différentes approches en chasse à la volée :